Grâce à la FCCF, je découvre un rapport sur l’Art de la résilience, la résilience de l’art.

Je vous invite à lire ce fascinant rapport.  Voici la synthèse présentée en page 3 du document.

 

Art_of_Resilience

Nous vivons à une époque où les humains, et plus
particulièrement les citadins, sont appelés à éviter
ou à se remettre de nombreux bouleversements
de systèmes construits, sociaux ou naturels. La
capacité des individus et des collectivités à trouver
des solutions d’adaptation créatrices, à faire front
commun face aux sources de stress, à formuler
des réponses justes et efficaces et, au besoin, à
modérer et/ou modifier leur comportement afin
de maintenir un ordre social efficace : voilà ce que
nous appelons communément la résilience. La thèse
proposée dans le présent document est la suivante :
en plus du travail nécessaire au renforcement de
l’infrastructure physique et de la mise à niveau
des procédures d’intervention en cas d’urgence,
les planificateurs, les décideurs, les innovateurs
sociaux et les investisseurs dans le domaine de
l’adaptation de nos systèmes écologiques, sociaux
et économiques doivent faire de la culture la
quatrième dimension de la résilience et de la
qualité de vie. La culture dont il est question dans le
présent document est de deux ordres : il y a d’abord
la culture au sens universel, celle qui correspond
aux mille et unes habitudes de la vie quotidienne,
du commerce et de la gouvernance, puis il y a la
culture artistique, celle qui permet aux artistes,
aux architectes et aux concepteurs d’influer sur les
perceptions et l’expérience du grand public. L’idée
défendue ici est qu’il s’agit de deux définitions de
la culture qui sont inextricablement liées et que,
bien qu’on ne s’en rende pas toujours compte,
la seconde influe sur la première. Préparé à
l’intention des travailleurs des domaines artistique,
culturel et connexes, le présent document décrit
en termes génériques l’apport de l’art et de la
culture à la résilience et à la qualité de vie urbaines.
Ce document présente plusieurs principes qui
pourraient guider et consolider ce travail en offrant
un aperçu des endroits où le lien entre la culture et
la résilience crée des ouvertures, permettant à l’art
et aux artistes d’accroître la vitalité de la collectivité
et la mobilisation civique, d’alimenter l’imagination
et d’offrir des options de rechange au statu quo. Le
présent exposé se termine sur une exhortation à
bâtir une culture de la résilience à l’échelle du globe.

Pour obtenir une copie du rapport:http://mcconnellfoundation.ca/assets/Media%20Library/Reports/Art_of_Resilience%20.pdf

En toute solidarité et bonne lecture,

Ethel Côté

ethel@entreprisesociale.ca

Praticienne en développement d’entreprises collectives – Centre canadien pour le renouveau communautaire / Administratrice du CCO/ Présidente de Vox Théâtre – Entreprise sociale artistique

_____________________________________________________________________

Très jeune, Ethel Côté a été initiée aux entreprises collectives d’abord coopératives.  De la première coopérative d’artistes à son implication au sein de l’entreprise sociale “Le Centre canadien pour le renouveau communautaire” se sont ajoutés sa contribution à la relance du Conseil de coopération de l’Ontario et son appui à la création d’entreprises collectives génératrices d’emploi et de richesse collective par le biais de l’entreprise citoyenne “L’Art du développement”.  Plus d’une centaine d’organisations, de communautés et de groupes ont fait appel à ses services!

En toute solidarité,

Ethel Côté

ethel@entreprisesociale.ca

Praticienne en développement d’entreprises collectives – Centre canadien pour le renouveau communautaire / Administratrice du CCO/ Présidente de Vox Théâtre – Entreprise sociale artistique

_____________________________________________________________________

Très jeune, Ethel Côté a été initiée aux entreprises collectives d’abord coopératives.  De la première coopérative d’artistes à son implication au sein de l’entreprise sociale “Le Centre canadien pour le renouveau communautaire” se sont ajoutés sa contribution à la relance du Conseil de coopération de l’Ontario et son appui à la création d’entreprises collectives génératrices d’emploi et de richesse collective par le biais de l’entreprise citoyenne “L’Art du développement”.  Plus d’une centaine d’organisations, de communautés et de groupes ont fait appel à ses services!

  1. admin says:

    Ce site est conçu avec de l’information provenant de diverses sources. En respect des droits d’auteur, les sources et les crédits sont toujours mentionnés.

  2. Rachad Lawani says:

    Bonjour Éthel,

    Planifiez-vous organiser l’atelier sur les obligations communautaires à Montréal? Si non, est-il possible d’en organiser un pour les acteurs de l’économie sociale de Montréal.

    Merci.

    • admin says:

      bonjour
      si un groupe d’acteurs et d’actrices de l’ÉS de Montréal étaient intéressés nous pourrions planifier une telle activité.
      au plaisir

Comments are closed.